Skip to main content

Les mots du lit : Sexe et religion

 

bedtalks2

 

Beaucoup d’entre nous répugnent à la réflexion sur les sujets qui ont été étiquetés comme «tabous» dans notre société, même si la religion n’est pas complice de la création ou l’application de ces tabous.

À un certain niveau, les perspectives de la société sur la façon dont nous agissons, ce que nous disons et ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire – dans nos vies publiques et privées – dicte notre conduite et a plus d’influence que la religion sur les choix que nous faisons en ce qui concerne de nombreuses situations, dont le sexe est l’un d’entre eux.

Après avoir fait mes recherches, je suis pleinement conscient maintenant que bien que nous pourrions nous sentir terriblement maladroit de parler de sexe ou même «coupable» de vouloir certaines, la religion ne joue aucun rôle dans cette maladresse ou cette culpabilité nous nous sentons bien que nos idées fausses de la religion peuvent faire effet.

J’ai eu récemment une conversation avec une femme relativement ouverte d’esprit qui m’a dit qu’elle était sûre que «les rapports sexuels entre un couple marié est un acte qui devrait être limitée à la chambre et doit être fait uniquement avec les lumières éteintes et sous les draps. »

C’est une idée fausse provoquée par la société et sa composition ainsi que les traditions qui ont été transmises de génération en génération.

En réalité, la religion encourage en fait la femme et le mari à se livrer pleinement et entièrement à profiter de cette unité quand il s’agit de l’intimité, tant que les deux partenaires profitent les uns des autres et ils savent les quelques actes qui doivent être évités.

Pas encore convaincu? Je vous invite à faire une simple recherche Google sur le sujet et vous vous rendrez compte combien ouvertement et naturellement les gens musulmans et chrétiens discutent de ces choses à la fois. Des concepts tels que la réciprocité, le plaisir et l’exclusivité sont prêchés et conseillés comme une partie saine d’une union conjugale.

Ainsi, dans le cas où vous demandez peut-être si oui ou non vous devriez lire ou – à Dieu ne plaise – rien de cette colonne d’apprentissage, soyez assuré qu’il est parfaitement correct et pourrait en fait avoir un impact positif sur votre mariage dans le court ou long terme.

 

 

dinaelkordy

dinaelkordy

Bon, qui suis-je ? Enseignante à l'université, traductrice et interprète de conférences. Intéressée par la presse électronique et les blogs, passionnée par la liberté, l'équité, la justice et la démocratie. Dans le labyrinthe du printemps arabe, quel avenir pour l'Egypte ? Découvrez cela avec moi via mon blog qui met en lumière un contenu des réalités égyptiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.